La physiologie du bébé et du porteur
Les règles de base pour l’installation du bébé dans l’écharpe sont de le mettre en position « grenouille », c’est-à-dire de le porter face à vous, contre votre ventre, de mettre ses genoux plus hauts que les fesses, et de maintenir un dos bien arrondi. Afin de garantir un confort optimal pour le dos du porteur, le poids du bébé doit être bien réparti sur le corps de la maman ou du papa, juste au-dessus du nombril. Les nœuds doivent respecter la physiologie du bébé : kangourou devant, sur la hanche ou dans le dos.

À la naissance, la colonne vertébrale est complètement arrondie (cyphose totale), ce qui induit la position pliée des jambes en « grenouille ». La colonne vertébrale s’étire en trois phases pendant la première année, suivant la musculation du tronc de haut en bas :, lordose cervicale, cyphose dorsale, lordose lombaire, selon la thèse du Professeur J. Büschelberger, Docteur en médecine, Dresde, 1961. Pour le dos du bébé, l’écharpe est idéale car par ses nœuds physiologiques, le développement de la colonne vertébrale se fait progressivement.

Le portage permet à l’enfant une bonne maturation de sa hanche : à la naissance, l’articulation des hanches chez un nouveau-né est incomplètement terminée, les os sont encore mous et malléables. La position en « grenouille » (genoux repliés sur le nombril et les cuisses légèrement écartées – 25 à 40 degré – genoux plus haut que les fesses) permet l’ossification correcte de la hanche. L’os du fémur se trouve alors en face du glène de la hanche. Il faut faire particulièrement attention à maintenir le bébé dans cette position lors du portage et choisir le plus nœud adapté et le plus respectueux, en kangourou devant par exemple.

Le portage des nourrissons est un aussi traitement des malformations de hanche. Plusieurs médecins qui diagnostiquent chez les nouveaux-nés des dysplasies des hanches, préconisent le portage. Pour ces bébés, on prescrit des culottes spéciales, des corsets de rééducation, qui maintiennent les cuisses écartées, dans une position d’abduction, mais elles ne sont pas du tout confortables pour le bébé. Le portage en écharpe, en position de « grenouille » pourrait remplacer cette culotte et soulager l’enfant et les parents.